Léna Nussbaumer-Laghzaoui

Avocate au Barreau de Genève

Certificat de spécialisation en matière d’avocature, Université de Genève 

Master en droit, attestation bilingue (FR/ALL), Université de Fribourg 

Bachelor en droit, Université de Genève

Français - Anglais - Croate – Allemand

Formation et parcours

Léna Nussbaumer-Laghzaoui a obtenu son Bachelor en droit de l’Université de Genève en 2015 et son Master en droit de l’Université de Fribourg en 2017. La même année, elle a obtenu son certificat de spécialisation en matière d’avocature de l’Université de Genève. En parallèle de ses études, elle a travaillé comme assistante scientifique au sein de la Chaire de droits constitutionnels de l’Université de Fribourg.

Après un stage à la Cour Pénale Internationale (La Haye, Pays-Bas), Léna Nussbaumer-Laghzaoui a effectué son stage d’avocate au sein du département judiciaire de l’Etude Lenz & Staehelin.

Elle a obtenu son brevet d’avocate en octobre 2019, et fait depuis lors partie de l’équipe de défense d’une partie plaignante dans le premier procès en Suisse pour crime de guerre.

Léna Nussbaumer-Laghzaoui rejoint l’Etude Ming Halpérin Burger Inaudi en 2020 en tant que collaboratrice.

Depuis 2022, Léna Nussbaumer-Laghzaoui enseigne le droit administratif, les procédures civile et administrative et le droit des poursuites à l’Institut Capacité en droit.

Domaines d’activités

Léna Nussbaumer-Laghzaoui pratique à la fois le conseil et la représentation en justice, principalement dans des domaines du droit civil (droit immobilier, droit commercial et droit du travail), du droit pénal (droit pénal général et droit pénal international) et du droit administratif (droit de la construction et droit des étrangers).

Elle est régulièrement amenée à représenter des personnes physiques et des entreprises devant les tribunaux cantonaux et fédéraux.

Affiliations professionnelles

Léna Nussbaumer-Laghzaoui est membre de l'Ordre des Avocats de Genève (OdA), de la Fédération Suisse des Avocats (FSA) et de l’Association des Juristes Progressistes (AJP). Depuis 2021, elle est membre de la Commission de l’égalité de l’Ordre des Avocats de Genève et du Groupe Juristes d’Amnesty International.